+33 (0)4 37 37 23 70 Lyon
fr en

Halle Tony Garnier

A 1,5 km du Q7 Lodge

On pourrait considérer, avec humour, qu’elle a toujours accueilli des concerts : bruit assourdissant de machines-outils, cris de bestiaux… avant les manifestations actuelles. Expliquons-nous, racontons… éclairons le « mystère ». C’est en 1905 que le Lyonnais Tony Garnier est désigné comme unique architecte des futurs abattoirs et du marché aux bestiaux en ce point de la ville.

Les travaux débutent en 1909, avant d’être interrompus en mai 1914 pour l’Exposition Internationale de Lyon « La Cité Moderne », dont le brillant et talentueux Tony Garnier fut choisi comme architecte en chef. Les travaux ayant repris, les bâtiments à peine achevés sont réquisitionnés par l’Armée française dès août 1914, qui y installe une usine d’armement, un dépôt de munitions et des casernes. Les militaires ne quitteront les lieux qu’en 1920, les laissant dans un état qui nécessitera huit nouvelles années de travaux avant qu’enfin, 19 ans après la pose de la première poutrelle, les premiers animaux fassent effectivement leur éphémère entrée. 4000 bovins, 8000 ovins et 3500 porcins peuvent ainsi s’ébattre dans la halle, répartis en enclos carrelés distribués de part et d’autre d’une large allée centrale. Pour peu qu’ils lèvent le nez, amateurs et spécialistes d’architecture apprécieront la toiture à redans qui assure une protection naturelle autant qu’éclairage et ventilation de l’édifice. Les abattoirs fonctionneront ainsi jusqu’en 1967, déclassés par l’évolution technique de la profession et l’accroissement de l’agglomération lyonnaise.

Il faudra attendre 21 ans pour voir la réhabilitation de la Halle longtemps délaissée, et 11 années de plus (1999) pour qu’elle revête les atours dont vous la voyez aujourd’hui parée. C’est au prix de tout ce temps et de tant d’efforts que vous pouvez aujourd’hui bénéficier des technologies sons et lumières les plus avancées, de qualités acoustiques conformes aux plus hautes exigences en matière de spectacles, notamment musicaux.
La Halle Tony Garnier est à 1,5 km de l’hôtel Q7 Lodge soit 20 minutes à pied pour les courageux.