+33 (0)4 37 37 23 70 Lyon
fr en

Palais des Sports

Proche de l’hôtel et du centre-ville

A côté du Gerland Lyon Stadium et à deux stations de métro de l’hôtel, une curieuse soucoupe volante qui ne fait pas son âge et ne saurait être réduite à sa seule appellation de Palais des Sports, accueille de nombreux évènements prestigieux.

Edifié de 1960 à 1962 sous la mandature du maire de Lyon d’alors Louis Pradel, il peut recevoir près de 8000 personnes selon sa configuration. Des espaces de presse, VIP et d’innombrables loges ont été aménagés, deux salles de réception de 50 et 300 m²… Espace et volumes y sont surtout modulables à loisir en fonction des nécessités sportives ou culturelles. Le sport de haut niveau y a là un temple naturel et originel : l’ASUL Volley-ball-Lyon y donne ses performances en résidence permanente, mais pas seulement. La piste d’athlétisme y dessine un bel anneau régulier de 400 m, et son toit abrite indifféremment un terrain de football à 11, 12 terrains de tennis et un mur d’escalade. Les sports collectifs et individuels y ont donc droit de cité en alternance, puisque les amateurs peuvent aussi se régaler de boxe, de patinage artistique, de beach soccer, de jet-ski, arts martiaux, Super Cross moto…

En marge de cette multitude d’activités physiques, il en est d’autres qui ravissent tous les sens ou presque… Selon ses goûts, on se rappellera les prestations scéniques de Queen, Genesis, AC-DC, Iron Maiden, Led Zeppelin, Mylène Farmer, Francis Cabrel, les comédies musicales (autre « sport » collectif, après tout) Starmania ou Notre-Dame de Paris, ou le passage magistral du Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine. Enfin, une optimisation maximale de sa souplesse d’aménagement permet au Palais des Sports d’être le cadre de divers évènements comme l’élection de Miss France, le Forum de l’Emploi, les meetings politiques…